24ème dimanche après la Pentecôte - Homélie sur "La Fille de Jaïre et l'Hémoroïsse"

Lecture de l'Évangile selon Saint Luc (8, 41-56)
(texte du Spoutnik)

  

En ce temps-là, un homme du nom de Jaïre, qui était chef de la synagogue, s’approcha de Jésus. Tombant à ses pieds, il le suppliait de venir chez lui, parce qu’il avait une fille unique, âgée d’environ douze ans, qui se mourait. Et tandis qu’il s’y rendait, la foule le serrait à l’étouffer.

 

Or, une femme atteinte d’un flux de sang depuis douze années et qui avait dépensé tout son avoir en médecins, sans que nul d’entre eux n’ait pu la guérir, s’approcha par derrière et toucha la frange de son manteau ; et à l’instant même son flux de sang s’arrêta. Et Jésus demanda : Qui m’a touché ? Comme tous s’en défendaient, Pierre et ses compagnons lui dirent : Maître, c’est la foule qui te presse et t’écrase, et tu demandes qui t’a touché ! Jésus reprit : Quelqu’un m’a touché ; j’ai senti qu’une force était sortie de moi ! Se voyant découverte, la femme vint toute tremblante et, se jetant à ses pieds, raconta devant tout le monde pour qu’elle raison elle l’avait touché et comment elle avait été guérie à l’instant. Jésus lui dit : Ma fille, ta foi t’a sauvée ; tu peux aller en paix !

 

Il parlait encore, quand de chez le chef de la synagogue arriva quelqu’un qui lui dit : Ta fille est morte à présent, ne dérange plus le Maître ! Mais Jésus, qui avait entendu, lui répondit : Ne crains pas ; crois seulement, et elle sera sauvée ! Arrivé à la maison, il ne laissa personne entrer avec lui, si ce n’est Pierre, Jean et Jacques, ainsi que le père et la mère de l’enfant. Tous pleuraient et se lamentaient sur elle, mais Jésus leur dit : Ne pleurez pas, elle n’est pas morte, elle dort ! Et ils se moquaient de lui, sachant bien qu’elle venait de mourir. Mais Jésus, les ayant tous fait sortir et l’ayant prise par la main, lui dit à haute voix : Enfant, lève-toi ! L’esprit lui revint et, à l’instant même, elle se leva. Puis il ordonna de lui donner à manger.

 

 

Ses parents furent saisis de stupeur, mais Jésus leur enjoignit de ne dire à personne ce qui était arrivé. 

 

Homélie sur "La Fille de Jaïre et l'Hémoroïsse" (8 novembre 2015) - 24ème dimanche après la Pentecôte

Prochaine activité :

- Retraite sur le thème "Solitu-de, Isolement et Intériorisa-tion" les samedis   24   et   31 octobre 2020 après-midi (via plateforme).

  

Nouveautés : 

Programme 2020 - 2021. 

  

Pensée du jour : 

La foi est comme l'arbre que l'on plante :

L'homme confie la vie à la terre,

L'Esprit se charge de l'élever jusqu'au Ciel.

 

Homélies récentes du Père Maxime :

- Homélie sur la résurrection du fils de la veuve de Naïm (18 octobre 2020)

- Homélie sur l'amour des ennemis (11 octobre 2020)

- Homélie sur la Pêche miraculeuse (4 octobre 2020)

- Homélie du dimanche après l'Exaltation de La Croix (20 septembre 2020)

- Liturgie de Rentrée, homélie sur "les Vignerons homicides" (30 août 2020)

- Homélie sur la Multiplica-tion des Pains   (26 juillet 2020)

- Homélie sur "Qui vous accueille m'accueille" (19 juillet 2020)

- Homélie sur "Cherchez le Royaume de Dieu et sa Justice" (21 juin 2020)

- Homélie de l’Ascension (24 mai 2020)

- Homélie : Vêpres de la Mise au TOMBEAU (Cheve- togne 10 avril 2020)

- Homélie du 2ème dimanche de Carême (8 mars 2020)

- Homélie du dimanche de Carnaval (16 février 2020)

- Homélie du dimanche de Zachée (26 janvier 2020)

- Homélie sur "Le Baptême du Christ" (12 janvier 2020)

- Homélie sur "La Circonci-sion et Jésus dans le temple à l'âge de douze ans" (1er janvier 2020)

   

Tropaire du Buisson ardent

Le Buisson ardent