Dimanche de l'Entrée à Jérusalem ou dimanche des Rameaux

Lecture de l’Évangile selon Saint Jean (12, 1-18)

(d’après le Spoutnik)

 

Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où se trouvait Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. Là, on lui offrait un repas, et Marthe servait ; Lazare était aussi parmi les convives. Marie, prenant une livre de parfum très pur et de grand prix, le versa sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de la bonne odeur du parfum. Un de ses disciples, Judas l’Iscariote, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit alors : Que n’a-t-on vendu ce parfum trois cents deniers pour les donner aux pauvres ? Et cela, il le dit, non par souci des pauvres, mais parce qu’il était voleur et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. Mais Jésus lui dit : Laisse-la ; c’est pour le jour de ma sépulture qu’elle a gardé ce parfum. Les pauvres, en effet, vous les aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. Beaucoup de gens parmi les Juifs apprirent qu’il était là et vinrent non seulement pour Jésus, mais pour voir aussi Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. Les grands-prêtres alors résolurent de tuer aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs les quittaient à cause de lui et croyaient en Jésus. Le lendemain, beaucoup de gens venus pour la fête, ayant ouï dire que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des rameaux de palmiers et sortirent à sa rencontre en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! Trouvant un ânon, Jésus s’y assit, selon qu’il est écrit : « Sois sans crainte, fille de Sion ; voici venir ton roi, assis sur le petit d’une ânesse ».  Cela, ses disciples ne le comprirent pas tout d’abord ; mais, lorsque Jésus fut glorifié, ils se souvinrent que cela était écrit à son sujet et qu’on l’avait accompli à son égard. Tous ceux qui étaient avec lui, quand il avait appelé Lazare du tombeau et l’avait ressuscité des morts, en rendaient témoignage. Et c’est aussi pourquoi la foule vint à sa rencontre, à la nouvelle du miracle qu’il avait accompli.

 

Homélie "Entrée de Jésus à Jérusalem" (28 mars 2021)

Homélie "Entrée de Jésus à Jérusalem" (14 avril 2019)

Homélie "Entrée de Jésus à Jérusalem" (2016)

Prochaine activité :

- Retraite sur "Corps offrant, Corps offert" (18 et 19 juin 2022) (via Plateforme)

 

Nouveauté : 

 Livre du Père Maxime "Veux-tu vivre ? " paru le
 6 janvier 2022. 

 

Pensée du jour et Pâques 2022 :

Là où renaît la Vie, cherche le Bien-aimé !

 

Homélies récentes du Père Maxime :

- Homélie du Paralytique de Béthesda (8 mai 2022)

- Homélie sur "Joseph d'Arimathie et les Myrophores" (1er mai 2022)

 - Homélie de "La guérison du Paralytique et le Pardon"  (13 mars 2022)

- Homélie du "Fils prodigue"  (13 février 2022)

- Homélie sur "les quatre manières de se présenter au Temple" (6 février 2022)

- Homélie de "l'aveugle de Jéricho" (23 janvier 2022)

- Homélie sur "Jésus grandissait en grâce et en sagesse"  (1er janvier 2022)

- Homélie sur "les Bergers et les Mages" (30 décembre 2021)

- Homélie sur la Généalogie de Jésus (19 décembre 2021)

- Homélie sur la "La fille de Jaïre et la Guérison de l'Hémorroïsse (7 novembre 2021)

- Homélie sur "Le riche et le pauvre Lazare" (24 octobre 2021)

- Homélie sur "Le Semeur" (17 octobre 2021)

- Homélie sur "L'Amour des Ennemis" (3 octobre 2021)

- Homélie sur "Porter sa Croix" (19 septembre 2021)

- Homélie sur "Dieu a tant aimé le monde" (12 septem-bre 2021)

- Homélie sur "Le premier Commandement" (5 septem-bre 2021)

- Homélie sur "Les vignerons indignes" - Liturgie de Rentrée (22 août 2021) 

 

Tropaire du Buisson ardent

Le Buisson ardent